créé avec par des stagiaires
Ressources

Se déplacer à Bali : Scooter, taxis, chauffeurs

Comment se déplacer à Bali ?

Louer une voiture n’est vraiment pas conseillé compte tenu du trafic extrêmement dense de Bali mais à (littéralement) tous les coins de rues, vous trouverez des boutiques de location de scooter. Le prix normal pour la location au mois est d’environ 600 000 rupiahs (±40 euros).

Ici tout se négocie ! Si on vous demande un prix exorbitant faites mine de partir, le vendeur vous rattrapera probablement aussitôt en vous proposant un meilleur prix, soyez en sûr !

Le port du casque homologué SNI (Standard National Indonésie) est obligatoire. Vous devez également avoir votre permis A1 (véhicule de moins de 125cm2) international ainsi que les papiers du véhicule sur vous.  Sans tout cela, vous devrez payer une amende (ou plutôt un bakchich) au policier qui vous arrête. Sans parler du danger de conduire sans casque…

scooter-apprendre

Ma première leçon de scooter

Le scooter est en effet la meilleure solution pour visiter l’île en toute liberté et à moindre coût. Mais si comme moi, vous n’avez jamais conduit de scooter et n’avez pas l’intention d’essayer, d’autres solutions s’offrent à vous.

Dans les quartiers touristiques, vous ne pourrez pas faire 100 mètres à pied dans la rue sans que des indonésiens s’arrêtent en scooter vous proposant leurs services de transport. Cela peut être très pratique, mais une fois encore, le maître mot est négociez !

L’idée d’interpeller quelqu’un dans la rue ne vous enchante pas ? Des applications où le prix est défini à l’avance existent.

Uber :

Le mastodonte du VTC existe aussi en Indonésie. En revanche, comme dans beaucoup de pays, les taxis traditionnels bloquent l’accès à certaines rues aux chauffeurs UBER. L’Indonésie, très protectionniste n’apprécie pas trop que des compagnies étrangères soient en concurrence avec des entreprises locales.

Grab :

L’application propose des taxis-motos comme des voitures. Le prix de la course est très raisonnable et le chauffeur arrive relativement vite. Un service de chat instantané est intégré à l’application afin d’indiquer au chauffeur votre position exacte si celui-ci à des difficultés à vous trouver. Cette application est également mal acceptée car concurrentielle des taxis traditionnels.

Blue Bird :

bali-taxi-bluebird

C’est la compagnie de taxi la plus sûre et je vous la conseille lorsque vous interpellez un taxi dans la rue. Attention, il existe des faux taxis bluebird, ne vous faites pas avoir, vérifiez bien la couleur du taxi qu’il y a bien un compteur à l’avant du véhicule. Demandez « Meter » en entrant dans le taxi.

Go Jek :

bali-scooter-taxi

Cette application propose des chauffeurs mais également la livraison de vos courses, de vos restaurants préférés.  L’application go-life propose elle des massages à domicile ainsi que plein d’autres services.

Astuce : si vous payez avec go-pay (la monnaie de l’application à recharger soit par carte bancaire soit par un chauffeur), la livraison de la plupart des restaurants est entièrement gratuite et les réduction pour les taxis peuvent aller jusqu’à 50%.

Une application qui facilite ma vie au quotidien ! Indispensable à Bali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *