créé avec par des stagiaires
plongée-bali-padang-bai
Loisirs à Bali

Bali- Mon baptême de plongée à Padang Bai

Vous n’avez jamais fait de plongée ?  Bali est le meilleur endroit pour commencer ! En effet, il n’est pas difficile de trouver un centre de plongée, il n’y a qu’à choisir.

Mon arrivée au centre de plongée

Personnellement, mon choix s’est tourné vers Atlantis Bali Diving un centre basé à Sanur tenu par des français. Là-bas, le matériel a moins de 2 ans et vous n’êtes que deux plongeurs maximums par instructeur. Il existe certainement des centres beaucoup moins chers mais étant ma première plongée, la sécurité et la facilité étaient mes premiers critères. Pour 100 euros environ, tout est compris dans le prix : le transport aller-retour depuis votre logement, une formation en piscine, deux plongées en mer ainsi que le repas du midi dans un restaurant au bord de plage.

 

Dès mon arrivée au centre, mon instructrice Amélie m’accueille et me donne une tenue de plongée à enfiler. Elle m’explique les différents matériels. Puis, nous voilà dans la piscine. Le premier exercice est d’apprendre à respirer dans le détenteur relié aux bouteilles d’oxygène. Plus difficile qu’il n’y parait de respirer dans une machine ! Amélie me rassure, je ressaye et ça y est : je respire sous l’eau ! D’autres exercices suivent : enlever l’eau de son masque, stabiliser la pression des tympans pour éviter les douleurs aux oreilles etc. L’étape de la piscine passée, il est temps de plonger en mer.

plongée-bali-padangbai

Direction Padang Bali

Un mini bus nous emmène à Padang Bai, aussi appelé Blue Lagoon. Une fois arrivés, nous embarquons sur un bateau de pêche traditionnel multicolore et naviguons quelques centaines de mètres pour s’arrêter au plein milieu d’une eau limpide bleue turquoise. Je me jette à l’eau et c’est parti pour 12 mètres de profondeur. Les premières minutes sont longues et éprouvantes : la douleur aux oreilles est intense. Une fois les premiers paliers passés, la douleur disparait et j’aperçois une multitude de coraux et d’espèces marines : des serpents de mer, des poissons clown …Je me crois dans le film d’animation Némo ! Mon instructrice est passionnée, elle connait toute la faune et la flore locale et ça se ressent dans ses explications.

 

Déjà 35 minutes de passer, je n’ai plus d’air et doit remonter à la surface. Le sourire aux lèvres, je me repose sur le bateau. Amélie m’explique que compte tenu de la teneur d’azote de l’eau, il est important d’attendre au moins 40 minutes entre deux plongées. La deuxième plongée se passe mieux, je me sens beaucoup plus à l’aise. Je ne vois pas passer les 45 minutes sous l’eau.

Nous retournons à la terre ferme et mangeons tranquillement dans un restaurant local. A table ! Ce sera un Nasi Goreng, le plat traditionnel indonésien. Enfin, nous retournons au centre de Sanur et Amélie me donne un bout de papier signé de sa patte attestant de mon baptême de plongée.
Ma certification en poche, je repars fière comme un coq avec une seule idée en tête : passer mon premier niveau de plongée : l’Open Water.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *