créé avec par des stagiaires
monnaie-budget-bali
Ressources

Quel budget pour votre stage à Bali?

Téléphone, déplacements, logement, nourriture, vêtements : voyager en Indonésie peut représenter un budget conséquent pour certaines bourses. Il y a tout d’abord le prix du billet d’avion (lire voler direction Bali) et ensuite la vie sur place.

Rassurez-vous le coût de la vie à Bali est moins cher qu’en France si vous vous adaptez au mode de vie balinais. En effet, si vous vivez comme un occidental, vous ne ferez pas d’économie. En revanche, si vous vous habituez à manger la nourriture locale et prenez une chambre dans une guest house, votre budget ne sera pas énorme.

Alors, combien ça coûte ?

Budget logement :

Bali ne manque pas de beaux hôtels et villas, mais qu’en est-il des logements plus modestes ? Rassurez-vous il existe également de nombreuses guest houses et appartements charmants à petit prix.

  • Si vous souhaitez seulement une chambre dans une guest house ou maison partagée, comptez environ 100€ à 250€ par mois.
  • Si vous souhaitez une chambre dans une villa partagée comptez environ 250 à 300€ par mois.
  • Si vous louer un appartement à plusieurs avec cuisines, chambres et salles de bain privatives, comptez un budget de 300 à 400€ par mois.
  • Si vous louer un appartement seul avec cuisine et salle de bain comptez 400 à 500€ par mois.

Le conseil des stagiaires : Privilegiez la colocation, vous aurez accès à de beaux et grands logements pour beaucoup moins cher !
Rencontrez des futurs stagiaires et posez vos questions sur le forum se loger à Bali.

Budget téléphone :

Vous trouverez des petits magasins vendeurs de cartes sim et téléphones à presque chaque coin de rues. Une carte sim 4G seule coûte environ 15 000Rp à 30 000Rp (entre 1€ et 2€). Si on vous la propose plus chère, refusez.
Les deux opérateurs les plus connus à Bali sont :

  • Telekomsel Simpati
  • XL

Une fois votre carte sim en poche, achetez du crédit ou « Pulsa » qui vous permettra d’appeler, d’envoyer des sms ou de surfer sur internet.
Avec suffisamment de crédit, vous pouvez prendre des packs internet qui reviennent moins cher.
Vous pouvez également acheter votre carte sim directement rechargée. Par exemple, une carte sim + 6Go d’internet pour un mois coûte environ 100 000 Rp (7€). Plus de 150 000 Rp vous vous faites arnaquez.
ATTENTION ces offres ne prennent pas en compte le crédit appel et sms (Pulsa), demandez donc si vous souhaitez en rajouter et mettez la somme de votre choix.
En résumé, votre budget téléphone par mois pour du crédit internet ainsi que du pulsa devrait s’élever aux alentours de 150 000Rp (10€).

Budget nourriture :

Si vous dejeunez et dinez dans des Warungs, les restaurants locaux de Bali, un repas devrait vous coûter 30 000 Rp maximum (environ 2€).
En revanche si vous aimez la nourriture occidental, vous vous en tirerez pour 70 000 Rp voir 100 000 Rp et plus dans certains restaurants (entre 5 et 7€ et plus).

En ce qui concerne vos courses de fruits et légumes, privilegiez les marchés locaux plutôt que les grandes surfaces telles que Carrefour, Pepito, Alfamart, etc.. Les fruits et légumes vous coûteront plus cher.
Si vous faîtes le plein de fruits et légumes pour la semaine vous ne devrez pas en avoir pour plus de 100 000 Rp. (7€)
Pour vos courses normales, vous trouverez votre bonheur dans les Pepito, Popular, etc…
Les prix sont à peu près similaires à ceux de France.

Budget déplacement :

Louer un scooter coûte environ 600 000 à 700 000 Rp par mois (40 à 50€)
Le plein d’essence pour un scooter dans une station coûte 20 000 Rp (1,5€)

Si vous décidez de ne pas louer de scooter, vous pouvez utiliser les taxis scooter ou Go-jek (voir notre article se déplacer à Bali). Chaque course revient à peu près à 9 000 Rp (50 cents). Il faut donc compter 400 000 à 500 000 Rp par mois (30-35€).

Quels moyens de payment utiliser à Bali ?

La monnaie à Bali est le roupie Indonésien (IDR).  1€ = 14 500 IDR (environ à la date de publication)

Carte bancaire :

Les cartes Visa, Master Card, American Express, Dinners Club sont les plus acceptées à Bali. Attention impossible de retirer de l’argent avec l’Amex.

Il est possible de payer par carte dans les hôtels ainsi que dans la grande majorité des supermarchés (Carrefour, Indomart, Alfamart…) mais sachez qu’en dehors il y a très peu de magasins à Bali où le payment par carte bancaire est possible.

Lorsque vous payez par carte , un supplément de 2% à 4% des frais totaux de votre achat vous seront facturés. Il est donc plus économique de payer par carte mais également plus rare de trouver des magasins proposant ce service.

Les vendeurs et magasins de rue n’acceptent que les payements en espèces , il est donc recommandé de prévoir en conséquence.

Distributeurs :

Il est possible de retirer à peu près partout à Bali, il y a des ATM, Mandiri, BNI, BCA, etc.. à chaque coin de rue.

Attention, les retraits sont limités, peu importe votre plafond ou votre type de carte, renseignez-vous à l’avance auprès de votre banque afin de connaitre les frais de retraits.

En général, vous devrez payer entre 3 et 7€ de frais en fonction de votre banque et des taux de changes pour un retrait d’environ 80 euros.

Les montants maximaux que vous pouvez retirer en une seule fois sont :

  • 1 250 000 ou 1 500 000 Rp (dans les machines avec les autocollants 50 000 Rp )
  • 2 500 000 ou 3 000 000 Rp (dans les machines avec les autocollants 100 000 Rp)

Préférez les distributeurs avec les autocollants 100 000 Rp (environ 7€), cela signifie que votre argent vous sera donné par billet de 100 000 Rp plutôt que 50 000 Rp

Vous pouvez également retirer ou changer votre monnaie auprès des caissiers d’hôtels. Renseignez-vous d’abord sur les taux de changes, ils sont publiés et mis à jour quotidiennement (info à vérifier)

Infos utiles sur place :

Souvent dans les restaurants et bars, les prix sont affichés de la sorte :

Rp. 60K (= Rp 60 000 ). La plupart du temps les prix affichés sur les menus ne prennent pas en compte la taxe de 10% et parfois la taxe de service (entre 6 et 11%). Votre addition peut donc s’avérer être plus salée que prévue 🙂

Il est indispensable de négocier avec les vendeurs ambulants, diviser souvent par deux le prix dans certains quartiers touristiques (Kuta, Seminak…). Mais il est aussi important de respecter leur travail, leurs efforts et leurs services, et de payer des prix équitables.
A vous donc de juger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *